Que faut-il savoir avant d’agrandir sa maison ?

Assurez-vous de ne pas perdre plus que vous ne gagnez quand vous décidez d’agrandir votre maison. Nous avons tous vu ces extensions qui ont l’air un peu déphasées. Même si la raison de leur manque d’attrait n’est pas évidente, en y regardant de plus près, on peut apercevoir que le résultat ressemble à une boite aléatoire déposée dans la cour et ensuite attachée à la maison. Ce n’est qu’une apparence qui reflète rarement le montant de l’argent dépensé. 

Alors, comment s’assurer que votre extension ne ressemble pas à quelque chose qui a été accroché ? 

Agrandissement maison

L’agencement doit être cohérent

Tout d’abord, il faut avoir une bonne mise en page. Si vous avez la chance de pouvoir mettre une structure en forme de boîte à l’arrière de votre maison et de la voir se fondre naturellement dans le décor, c’est très bien. Mais, si l’ajout ressemblera à une boîte, et rien d’autre, il est temps de réfléchir à la disposition de l’extension. Après tout, vous allez dépenser beaucoup d’argent pour cela, il serait mieux que la disposition soit correcte. Assurez-vous que l’extension est cohérente avec le reste de la maison. Enfin, vous ne voulez pas perdre plus que ce que vous gagnez, alors si l’agencement actuelle de la maison ne convient pas à l’extension prévue, vous devez l’adapter. Pensez à embaucher un expert pour vous aider. 

Une fois que vous avez obtenu un bon résultat, veillez à ce que la disposition soit cohérente dans l’ensemble de la propriété. Vous pouvez rénover toute la maison et y ajouter une extension, ou bien vous pouvez simplement agrandir la propriété existante. Dans les deux cas, la cohérence et la fluidité sont essentielles pour s’assurer que l’extension ne soit pas un détail secondaire.

Comment procéder ?

Voici un exemple. Imaginez que vous avez une maison de style ancienne, mais que vous avez besoin d’un peu plus d’espace et que vous voulez moderniser l’intérieur. L’ajout d’une ou deux pièces modernes et élégantes pourrait être déplacé. Cependant, vous pouvez ajouter une extension dont l’extérieur serait visuellement similaire ou du moins complémentaire, mais dont l’intérieur serait plus contemporain, et qui contiendrait tous les équipements et finitions les plus récents. Vous pourriez alors rénover ou réaménager l’intérieur de la propriété d’origine pour qu’il corresponde à l’aspect moderne de l’intérieur de l’extension. De cette manière, la propriété conserverait sa fluidité et sa cohérence, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Prenez garde aux extensions qui ressemblent à une boîte de carton jetée au hasard dans le jardin.

Par ailleurs, si vous avez une maison raisonnablement moderne qui a besoin d’être agrandie, vous pouvez peut-être relier les deux par le choix de la peinture, de l’aménagement paysager, du revêtement de sol ou de l’éclairage sans avoir à faire une révision complète. Une bonne conception signifie de nombreux éléments pour créer un flux visuel et une cohérence dans toute la maison. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir y parvenir, envisagez d’engager un expert pour que votre extension et votre rénovation deviennent un tout cohérent plutôt qu’un patchwork d’idées différentes.

N’oubliez pas l’isolation thermique de votre nouvelle pièce !

Créer un nouvel espace vous offre de nombreuse nouvelles opportunités. Cependant, pensez à bien isoler votre nouvelle pièce. Votre maison aura beau être bien isolée, si votre nouvelle pièce ne laisse pas, elle deviendra une passoire thermique qui augmentera sensiblement votre consommation énergique, et par conséquent votre facture de chauffage !

Pour éviter ceci, ne lésinez pas sur le choix du constructeur. Normalement, les constructeurs ou architectes intègrent dans leur projet d’agrandissement des normes obligatoires environnementales très strictes. Prenez toutefois le temps de vérifier cet aspect et, si besoin, n’hésitez pas à poser directement la question.

Ce contenu a été publié dans Rénovation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.