Comment programmer son plancher chauffant ?

Ces dernières années, un grand nombre de propriétaires optent pour le plancher chauffant, une solution qui présente de nombreux avantages, surtout en termes d’économies d’énergies, idéal à intégrer dans le cadre de travaux de rénovation globale. Mais comment programmer un plancher chauffant ? Et pourquoi faut-il le régler ? Nous vous expliquons tout !

Réglage plancher chauffant

Comment régler le plancher chauffant ?

Selon la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012), la puissance préconisée est de 60 w/m2. Toutefois, il faut savoir que la puissance maximale d’un plancher chauffant est de 100 w/m2. Pour régler le plancher chauffant, il faut faire des calculs complexes. Pour cela, trois points sont à prendre en compte :

Comment régler les nourrices d’un plancher chauffant ?

Pour faire simple, la nourrice d’un plancher chauffant est le ballon qui sert à alimenter les collecteurs en fluide ou en eau pour le circuit.

Pour alimenter les collecteurs, et donc répartir de la chaleur dans la pièce, vous devez régler le débit du fluide caloporteur ou de l’eau chaude qui alimente le collecteur à la sortie de la nourrice. Pour calculer le débit de la nourrice, voici la formule à utiliser :

Longueur de la boucle par mètre linéaire couvert par la puissance voulue 

Comment régler les nourrices d'un plancher chauffant ?

Une fois le calcul fait, il faut tourner la molette de la nourrice pour programmer le début voulu. Pour trouver la meilleure programmation de la nourrice, il est fortement recommandé de faire les réglages à tâtons.

Le bon réglage des nourrices d’un plancher chauffant est important : il vous évitera des problèmes de surchauffe ou de bruits dans le circuit à l’avenir.

Le réglage du collecteur du plancher

Le collecteur du plancher chauffant est la partie qui reçoit le départ et l’arrivée de chaque boucle. En principe, on trouve une boucle par pièce. Pour alimenter chaque boucle de façon équitable, il est indispensable de bien régler le collecteur.

Pour programmer le collecteur du plancher chauffant, il faut appliquer une formule, en prenant en compte la surface à chauffer et la longueur de la boucle en mètre linéaire, sans oublier la puissance.

Pour chaque boucle, il y a une molette qui permet de faire les réglages nécessaires.

Le réglage du débitmètre

Le débitmètre est un appendice transparent que l’on trouve sur le retour d’eau froide, recouvert d’un capuchon protecteur. Quand on retire le capuchon, un flotteur rouge apparaît dans une fiole transparente. C’est le flotteur qui permet de savoir le débit d’eau qui circule dans le tuyau. Plus il est haut, plus le débit d’eau est important.

Pour régler le débitmètre, il suffit de le tourner sur lui-même en s’aidant du capuchon. Sur ce dernier, la graduation indique le débit d’eau en fonction de la hauteur du flotteur. Le réglage se fait donc par rapport au débit d’eau souhaité. Ainsi, l’eau circule de façon suffisante dans les tuyaux et on obtient une chauffe totale dans la pièce.

Opter pour un système de régulation  

Pour programmer un plancher chauffant, le plus simple est de poser un système de régulation. Ce dernier s’adapte à toutes les situations liées à l’usage du logement.

Le système de régulation permet d’ajuster la température en fonction de celle mesurée dans la pièce. Il s’adapte aussi à l’activité dans la pièce, telle que la présence de plusieurs personnes qui dînent dans la salle à manger, etc.

Le système de régulation sert aussi à gérer les ambiances thermiques d’une maison, pièce par pièce. En l’absence d’un tel système, le plancher chauffant sera programmé sur une température identique pour toutes les pièces, peu importe leur usage. Or, comme vous le savez sans doute, les besoins en chauffage ne sont pas les mêmes pour une pièce de vie que pour une chambre à coucher. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour un système de régulation pour programmer le plancher chauffant. Ainsi, les occupants bénéficient pleinement de tous les avantages du plancher.

Pour le thermostat d’un chauffage au sol, sa programmation permet de faire des économies d’énergie considérables. C’est un système qui nous permet de donner des consignes précises au plancher, et ce selon nos besoins et le degré d’utilisation d’une pièce. À titre d’exemple, le thermostat permet de lancer le chauffage au sol quelques heures avant notre levée dans le salon et la cuisine, ou encore de le baisser à partir d’une heure précise dans la pièce où l’on n’est plus. C’est un système fortement recommandé.

Pourquoi faut-il régler un plancher chauffant ?

Selon la réglementation en vigueur, la chaleur ambiante diffusée par un plancher chauffant est de 28 degrés maximum. Ce chiffre permet aux occupants de préserver leur santé et de faire des économies considérables sur leur facture de chauffage.

Programmer le plancher chauffant, c’est la garantie d’éviter les problèmes circulatoires en maintenant une température proche de celle du corps. Une chaleur excessive peut entraîner de plus gros risques de rhume. Quant au portefeuille, le réglage du plancher permet de faire des économies sur la facture énergétique. D’ailleurs, tout degré supplémentaire dans la chauffe des pièces entraîne une consommation de 7 w/m2 en plus et donc une augmentation de la facture.