Comment changer son ballon d’eau chaude sanitaire ?

Comment changer son ballon d’eau chaude sanitaire ?

Vous possédez un chauffe-eau à accumulation ? Contrairement à un chauffe-eau instantané, ce dernier peut bénéficier d’une seconde vie. En effet, une défaillance de la cuve n’entraîne pas nécessairement celle du chauffe-eau. En cas de dysfonctionnement du ballon d’eau chaude sanitaire, il est intéressant de savoir comment procéder à un remplacement pour profiter de votre appareil pour quelques années de plus !

Pourquoi changer un ballon d’eau chaude ?

Le dépannage d’un équipement ne s’improvise pas du jour au lendemain. Il faudrait qu’un dysfonctionnement soit détecté. Certains signes avant-coureurs vous permettent de savoir si le cumulus est défaillant et que son remplacement pourra venir à bout de la panne de chauffe-eau. L’eau du réservoir s’écoule par un trou ? La rouille a établi domicile dans le cumulus ? L’eau qui sort du chauffe-eau n’est plus chaude ?

Vous avez démonté le ballon pour une vidange, mais l’entartrage est très avancé ? Vous avez fait des vérifications et le problème ne vient pas du thermostat ? Votre réservoir doit être remplacé de toute urgence ! Garder un réservoir défaillant ne fera qu’augmenter vos factures d’énergie et votre inconfort.

Bien choisir le nouveau réservoir d’eau chaude

C’est prouvé, votre cumulus est mort ? Un autre problème se pose, le choix du nouveau réservoir. Vous pouvez prendre un ballon de capacité identique à l’ancien. Par contre, si vos besoins en eau chaude ont augmenté à cause de l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille par exemple, vous pouvez choisir un réservoir plus grand.

Toutefois, nous vous conseillons de vérifier que le mur porteur peut supporter le poids d’un cumulus plus lourd. Il sera par exemple prudent de refaire les fixations et vous munir d’une perceuse ou d’un marteau perforateur pour l’occasion. N’oubliez pas de choisir un réservoir adapté à votre type de chauffe-eau qu’il soit électrique, à gaz ou solaire, etc.

Pour changer un réservoir ECS (eau chaude sanitaire), armez-vous des bons outils


Le bon outillage, il vous le faut pour réussir ce travail, mais le poids d’un ballon à vide est d’environ 50 kg. Il vaut donc mieux être deux pour réaliser cette tâche. Pour commencer, prenez un tournevis testeur pour couper l’alimentation électrique au niveau du disjoncteur.

Ensuite, il vous faudra un récipient, car même après une vidange, la cuve peut contenir un peu d’eau. Vous aurez également besoin d’une clé à molette pour dévisser l’écrou de serrage pour enlever les tuyaux d’arrivée et de sortie d’eau. À l’aide d’un tournevis, dévissez les fixations du chauffe-eau.

N’oubliez pas de démonter les raccordements tels que le fil de phase, de neutre, de terre ; les flexibles, les raccords bioniques toujours à l’aide d’un tournevis. Une fois cette étape effectuée, déposer le ballon. Pour installer le nouveau réservoir, il vous faudra refaire toutes les étapes de la dépose dans le sens inverse au même endroit. Les bons outils ne suffisent pas pour réussir une telle opération, il faut aussi prendre des précautions.

Les bonnes précautions pour un remplacement de ballon d’eau chaude

Aide chauffe eau solaire

Même si vous avez fait une vidange d’eau au préalable avant de changer un cumulus, il est important de faire attention aux risques de brûlures causés par le reste d’eau. Nous vous conseillons de porter des gants avant toute manipulation. Pensez également à relire le mode d’emploi de votre chauffe-eau pour prendre connaissance des indications du fournisseur.

Veuillez toujours à bien vous rassurer que le courant est effectivement coupé pour éviter des risques d’électrocution et pensez à effectuer les raccords de plomberie. Enfin, remettez le disjoncteur en marche et essayez de mettre en marche le chauffe-eau pour vérifier si tout est en ordre. Vous pourrez de nouveau profiter d’une eau chaude pour effectuer vos tâches quotidiennes telles que la lessive ou prendre une bonne douche.

En fin de compte, avant de remplacer un cumulus, rassurez-vous que ce soit effectivement lui le problème. Il serait dommage d’investir dans l’achat d’un nouveau cumulus et de constater qu’il ne résout pas votre problème. De plus, se débarrasser d’un réservoir encore en bon état, c’est attristé dame nature en augmentant votre impact écologique.

Les aides pour les chauffes-eau

Il existe des subventions pour alléger le coût des travaux. Toutefois, celles-ci différent selon les régions et les conditions de revenus. L’État a mis en place des aides à la rénovation énergétique, appuyées localement par les aides des régions et des départements, selon les spécificités climatiques de celles-ci. En métropole, les aides concerneront principalement les travaux d’isolation contre le froid et de chauffage aux énergies renouvelables. Dans les départements d’Outre-Mer, c’est l’énergie solaire qui est principalement subventionnée, ainsi que l’isolation contre la chaleur.

Les chauffe-eau sont largement subventionnés : parmi les aides de l’État, citons principalement MaPrimeRenov’, le chèque énergie et l’eco-prêt à taux zéro. En outre, vous bénéficiez automatiquement d’une TVA réduite à 5,5%. Citons toutefois quelques aides spécifiques et régionales qui s’ajoutent à celles précédemment citées :

Aides ANAH chauffe eau Pour l’installation d’un chauffe-eau solaire individuel, comptez jusqu’à 4000 € d’aide.
Aide chauffe-eau solaire La RéunionLa Région finance à hauteur de 80% l’installation et EDF appote une aide de 500€ supplémentaire.
Aide chauffe-eau solaire MartiniqueLes aides Agir Plus EDF, la CTM et la FEDER finacne jusqu’à 1400 euros pour un chauffe-eau.

En conclusion

Vous n’êtes pas très bricoleur ou manquez de temps libre ? Optez pour des professionnels pour le changement de votre ballon d’eau chaude. Ces professionnels peuvent faire bien plus que démonter et remonter votre appareil. Ils peuvent par exemple, vous donnez des conseils d’entretien pour allonger la durée de vie de votre appareil.

De plus, seuls des spécialistes à l’aide d’un diagnostic peuvent déterminer s’il faut remplacer uniquement le réservoir ou le chauffe-eau dans son ensemble.

Mais, si vous avez de l’expérience en tant que bricoleur et que les petits défis ne vous font pas peur, nos conseils pourraient être très utiles. À condition bien-sûr, de s’armer des bons outils, de choisir le cumulus adapté, de faire un remontage efficace et de demander un peu d’aide à un ami.